Professions libérales

Les travailleurs indépendants, membres des professions libérales et des professions non salariées

Le travailleur indépendant doit participer au financement de sa propre formation, ainsi que celle éventuellement de son conjoint collaborateur ou associé et d'auxiliaires familiaux non salariés. Pour bénéficier d'une prise en charge totale ou partielle des frais engagés pour suivre une formation, vous devez vous adresser à l'organisme collecteur dont vous dépendez. Il peut prendre en charge tout ou partie de votre formation :

- Profession libérale (à l’exception des médecins) : Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF PL : www.fifpl.fr)

- Commerçant et dirigeant non salarié du commerce, de l'industrie et des services : Association de gestion du financement de la formation des chefs d'entreprise (Agefice : www.agefice.fr)

- Artisan, chef d'entreprise inscrit au répertorie des métiers (RM) et auto-entrepreneur artisan non inscrit au RM : Fonds d'assurance formation des chefs d'entreprises artisanales (FAFCEA : www.fafcea.com)

- Artiste, auteur : Fonds d'assurance formation des secteurs de la culture, de la communication et des loisirs (AFDAS : www.afdas.com)

- Exploitant agricole et chef d'exploitation forestière : Fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant (Vivéa : www.vivea.fr)

Les salariés des professions libérales

Au nombre de 670.000 les entreprises libérales emploient près d'un million de salariés. Si vous êtes salarié d'une entreprise libérale, votre organisme paritaire collecteur pour le financement de la formation professionnelle est : Opca-PL (www.opcapl.com)