Demandeur d'emploi

 

La Formation Continue concerne les demandeurs d’emploi (ayant exercé une activité professionnelle ou ayant interrompu leurs études), et qui souhaitent reprendre des études pour augmenter leur qualification ou la diversifier.

Plusieurs types de prise en charge sont possibles, en fonction de votre statut et de votre temps de travail antérieurs :

 

L'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE)

Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)

 

  • Définition et objectifs

Le demandeur d’emploi est soutenu dans ses efforts de recherche d’emploi dans le cadre d’un Plan Aide au Retour à l’Emploi (PARE), celui-ci contient un Projet d’Actions Personnalisé (PAP) qui définit les mesures d’accompagnement qui vont permettre au demandeur d’emploi de retrouver un emploi. Dans le cadre de ce PAP, le pôle emploi peut prescrire des formations d’adaptation, de réorientation ou qualifiantes. Le bénéficiaire d’un PAP qui suit une formation prescrite par le pôle emploi peut prétendre à l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) et aux aides à la formation.

  • Bénéficiaires

Tout bénéficiaire de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) peut bénéficier de formations rémunérées en AREF.

Les bénéficiaires de l’allocation d’aide au retour à l’emploi sont les salariés involontairement privés d’emploi, remplissant des conditions d’activité : périodes d’affiliation, conditions d’âge, d’aptitude physique, de chômage, d’inscription comme demandeur d’emploi et de recherche d’emploi.

 

Le congé individuel de formation des C.D.D.

CIF-CDD : congé individuel de formation des contrats à durée déterminée

  • Définition et objectifs

En tant que titulaire d’un contrat à durée déterminée, vous avez droit à un congé individuel de formation. Ce congé vous permet d’accéder à un niveau supérieur de qualification, de changer d’activité ou de profession et de vous ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l’exercice des responsabilités associatives bénévoles.

Le congé individuel de formation peut se dérouler en dehors de la période d’exécution du contrat de travail. Elle peut débuter au plus tard 12 mois après le terme du contrat, sauf accord de l’employeur.

  • Bénéficiaires

Pour pouvoir déposer une demande de congé, vous devez justifier d’une ancienneté de 24 mois au cours des 5 dernières années consécutives ou non, en qualité de salarié quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs dont 4 mois sous contrat à durée déterminée au cours des 12 derniers mois.

Vous pouvez faire une demande de prise en charge financière auprès de l’organisme paritaire collecteur agréé (FONGECIF ou OPACIF) dont relève l’entreprise dans laquelle vous avez exécuté votre dernier contrat de travail à durée déterminée (CDD). Celui ci pourra refuser votre prise en charge si la demande ne se rattache pas à une action de formation, ou si la prise en charge ne peut être satisfaite pour des raisons financières.

Vous pouvez demander l’accord de votre employeur, pour suivre la formation en tout ou partie avant le terme du contrat de travail.

  • Vos droits et obligations

Pendant la durée de votre congé individuel de formation (CIF), vous êtes considéré comme stagiaire de la formation professionnelle, et vous êtes rattaché à l’organisme de formation dans lequel vous effectuez votre formation.

Vous avez droit à une rémunération versée par l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (FONGECIF ou OPACIF). Son montant est égal à un pourcentage du salaire moyen que vous avez perçu au cours des 4 derniers mois sous contrat de travail à durée déterminée.

  • Où se renseigner ?

Vous devez vous adresser, pour bénéficier d’une prise en charge financière, à l’organisme collecteur agréé au titre du congé individuel de formation dont vous dépendez (FONGECIF ou OPACIF). Cette demande de prise en charge doit être mise en œuvre en respectant la procédure propre à chaque organisme collecteur. Vous avez donc intérêt à vous adresser le plus tôt possible à l’organisme collecteur agréé au titre du congé individuel de formation, afin de disposer du dossier que vous aurez à remplir pour demander votre prise en charge financière.

Pour toutes informations complémentaires sur ces dispositifs ainsi que sur les autres possibilités de financements, vous pouvez consulter le site du Centre Info dédié à l’information sur la formation professionnelle http://www.leportaildelaformation.fr

 

Le DIF portable

C’est la possibilité pour le salarié dont le contrat de travail est rompu, de conserver ses heures de DIF acquises et non utilisées pour bénéficier d’une action de formation, d’un bilan de compétences ou d’une validation des acquis de l’expérience pendant la période de chômage ou immédiatement après la reprise d’un nouvel emploi.

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez mobiliser vos droits au DIF portable auprès de l’OPCA de votre ancien employeur, en priorité pendant la période d’indemnisation par le régime d’assurance chômage, après avoir recueilli l’avis du conseiller référent chargé de votre accompagnement à Pôle emploi.

  • Frais de formation

Les frais de formation sont financés, pour tout ou partie, grâce aux heures acquises lorsque vous étiez salarié, à raison d’un montant forfaitaire de 9,15 euros par heure acquise.

Le contrat de professionnalisation

 

Des formations financées par la Région Languedoc Roussillon

Les Universités du Languedoc Roussillon sont partenaires de la Région Languedoc Roussillon pour la formation des demandeurs d'emploi à travers le programme 2ème chance.

Ce programme « 2ème chance » concerne un public de demandeurs d’emploi jeunes et adultes, sortis de l’appareil scolaire depuis plus de 6 mois et n’ayant bénéficié, dans le délai d’un an, d’une formation financée par la Région.

Les actions de formation (DAEU, Capacité en droit au Master 2) sélectionnées par la Région Languedoc-Roussillon chaque année, permettent d’élargir l’offre de formation en fonction de l’évolution du marché du travail en région et de répondre à des demandes du monde économique.

Avantages pour le demandeur d’emploi :

- Formations universitaires professionnelles répondant aux besoins de recrutement des employeurs de la Région

- Coût de la formation pour le demandeur d’emploi : 160 euros, 80 euros pour le DAEU

La Région LR et l’Université d’accueil subventionnent le coût de la formation

- Allocation / Rémunération :

Allocations Pôle Emploi pour les demandeurs d’emplois ayant des droits

Rémunération Région pour les demandeurs d’emplois qui ne bénéficient pas ou plus de droit (formations Niveau III et IV -
  Capacité en Droit, DAEU et BAC +2)

 Listes des formations 2013-2014